HFT, Fantin-Latour, Edward Hopper

A l’occasion de la nuit blanche au musée du Luxembourg, découvrez l’interview d’HFT sur le peintre Fantin-Latour :

► Retrouvez l’interview ici.

Retrouvez également l’interview d’HFT sur le peintre Edward Hopper accordée au magazine du Grand Palais à l’occasion de la sortie de Suppléments de Mensonge :

► Retrouvez l’interview ici.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joindre une image à votre commentaire


Voir les 31 commentaires
  • Jeanne
    20 octobre 2016 à 22:55

    Hélas sans six alors ?

  • peugeot
    20 octobre 2016 à 22:01

    jamais 203 !

  • 1
    20 octobre 2016 à 21:45

    2

  • petit homme
    17 octobre 2016 à 19:36

    Comment augmenter la distance :

    https://www.sendspace.com/file/bo3qvb

  • petit homme
    17 octobre 2016 à 10:34

    Edward Hopper a eu une idée peut-être intéressante, mais comme il ne veut pas la dévoiler à tout le monde, il s’est envoyé un email…

  • petit homme
    14 octobre 2016 à 22:50

    Hug Hubert !

  • petit homme
    14 octobre 2016 à 22:15

    J’ai besoin de faire un hug à Hubert.

  • tut tut
    14 octobre 2016 à 17:41

    vroum vroum

  • crot crot
    13 octobre 2016 à 20:19

    prout prout

  • petit homme
    9 octobre 2016 à 12:51

    Aujourd’hui, bourrez vous la gueule !

  • petit homme
    7 octobre 2016 à 18:26

    Non, contrariétés etc…

  • et zou
    7 octobre 2016 à 13:19

    ou la veuve poignot !

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 21:14

    ayé, j’a joué avé ma racket !

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 16:29

    Ah bon ? une partie de ping-pong avec mes balles me semblerait invraisemblable …

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 16:16

    .moi

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 16:09

    Ça veut dire quoi ?

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 15:55

    indoda encane

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 15:49

    En effet, la raison a ses raisons que la raison ignore, qui veut faire une partie ?

  • petit homme
    6 octobre 2016 à 15:42

    Je ne suis pas raisonnable 🙁

  • tétines
    6 octobre 2016 à 14:53

    Qui veut faire une partie ?

  • tétons
    6 octobre 2016 à 14:33

    J’ai une balle de ping et une balle de pong !

  • le bateau ivre
    6 octobre 2016 à 13:49

    Pour Hubert: il lait tétons petit navire…

  • grosmollard
    6 octobre 2016 à 10:50

    super sa hommage enfin a Hubert pour ses chansons on se voit au puy en novembre le poete maudit avec sa troupe sera la

  • petit homme
    4 octobre 2016 à 20:42

    Je ne sais (presque) jamais à quoi m’attendre ! glop glop !

  • petit homme
    3 octobre 2016 à 22:10

    sais pas… me rend pas compte…

  • Bien parti
    3 octobre 2016 à 19:44

    @ Paul Barré :

    Es tu plus cultivé le jour Paul ?

  • Paul Barré
    3 octobre 2016 à 12:11

    Merci Mr Hubert d’être là où ses envies le mène pour mettre des projecteurs et éclairer nos nuits d’inculture

  • CélineCapucine
    3 octobre 2016 à 10:27

    Merci pour le très agréable parcours sonore au Musée du Luxembourg. Belle exposition.
    J’ai particulièrement aimé les associations : Les Deux Soeurs/Arvö Part, Nature morte/Max Richter, Capucines doubles/Steve Reich, Le Réveil/The Dandy Warhols, Les Filles du Rhin/Robert Wyatt

  • Laurent Fiard
    1 octobre 2016 à 21:55

    Toujours super M’sieur HFT, et tjs les bons mots… Même l’art, pour les béotiens comme moi devient intéressant (enfin ça l’était mais c’est une autre et nouvelle approche très sympa)… Merci 🙂
    Laurent, un hyper fan depuis ses 12 ans..(Merci à ma Frangine un peu plus âgée) (d’ailleurs j’ai souvent dû prendre un dico au début, donc c’était encore un plus 🙂 )

  • Woddy mauvaise allen
    1 octobre 2016 à 14:37

    J’ai appris à jouer la guitare
    Avec la méthode Ogino
    Émerveillé par l’art pour l’art
    Comme une poule devant un mégot
    J’étais déjà un petit barbare
    Qui chantait pour sa libido
    Et franchement c’est beaucoup plus tard
    Que j’appris à être cabot
    Je ne chante pas pour passer le temps
    Mais pour me rendre intéressant

    Pour être chanteur populaire
    Faut avoir l’esprit de mission
    La position du missionnaire
    Ca manque pas d’imagination
    Et je me jette sous les projos
    Avec mon sourire engagé
    En me disant vas-y coco
    T’as la meilleure place pour draguer
    Je ne chante pas pour passer le temps
    Mais pour me rendre intéressant

    Le jour de ma naissance un éléphant est mort
    Et depuis ce jour-là je le porte à mon cou

    Je me fais un peu prétentiard
    Mais c’est la règle du boulot
    Si tu joues pas les vieux ringards
    On te prend pour un rigolo
    Alors je me montre à la barre
    Avec mes triques et mon satio
    Pour pas pisser dans ma guitare
    En refoulant ma parano
    Je ne chante pas pour passer le temps
    Mais pour me rendre intéressant

  • Le Doc.
    30 septembre 2016 à 20:47

    , lu et relu sous la contrainte de Françoise Salvan-Renucci ma potesse* 🙂

    * voir traduction en latin pour les non-cultures du bulbe