Nouvelle édition de l’album le 17 octobre

Le 17 octobre paraîtra une nouvelle version des « Suppléments de Mensonge » incluant un deuxième cd avec trois morceaux inédits.

Enregistrés pendant les sessions du dernier album, ils ont été écrits et composés par HFT.
Voici leur titres:

« Modèle dégriffé »
« L’amour est une névrose »
« Casino / Sexe et Tendritude »

Ces inédits seront également disponibles en téléchargement, sous la forme d’un EP 3 titres.

————————————————————————————

Les abonnés de la newsletter HFT recevront prochainement en exclusivité
par email un long extrait d’un de ces inédits :
« L’amour est une névrose ».

Vous n’êtes pas encore inscrit à la newsletter ?
Il est encore temps de le faire en cliquant ici !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joindre une image à votre commentaire


Voir les 39 commentaires
  • micasa65
    4 octobre 2011 à 11:40

    vivement le concert de ce samedi à Bruxelles !!!

  • Le Doc.
    30 septembre 2011 à 11:27

    JE l’ai écoutée, une couleur ‘ Amicalement Blues ‘ !… , Je l’aime de la même façon en espérant que la musique verra sa destinition finale se réaliser selon le dicton, car il y a deux ‘ aime ‘ pour un ‘ JE ‘ !…

    ### aiMe-aiMe-aIe ###

  • Lorelei2
    30 septembre 2011 à 11:16

    Reçu Amour Névrose via la newsletter … J’ADORE !!!!
    Merci , merci , merci !!!

  • JEAN-PAUL
    25 septembre 2011 à 05:15

    a: »ACHETER »,et a bien se caler l’album entre les deux oreilles.

  • Jean-Luc Fournier
    21 septembre 2011 à 06:37

    Oups ! D’accord avec les « indignés ».
    Je mets un point d’honneur à acheter la musique que j’écoute (sur un « vrai »support ; affaire de génération).
    Je compatis, depuis plusieurs années, aux grands malheurs des maisons de disques, qui n’ont rien vu venir et dont les ventes ont dégringolé.
    Je suis sensible à ces sorces de revenu peremttent de faire vivre la diversité artistique.
    Ben là pour le coup, Sony fait le coup marketing de trop !
    On va le faire autrement : attendre sagement la sortie de la V2 de l’album (puis de la V3, puis de la…) et pirater ces 3 nouveaux titres.
    Même en étant inconditionnel de HFT, ça n’empêche pas de dénoncer de telles pratiques !

  • Le Doc.
    19 septembre 2011 à 03:55

    @ Ton Nonoss raide déf etc .. :

    , et bien non ne t’en déplaiise il ne l’avait pas supprimé .. Oyé !…

    http://www.thiefaine.com/commentaires-agenda-d-un-mort-europeen/#comment-5715

  • Le Doc.
    19 septembre 2011 à 03:51

    , l’amour est bien plus qu’une névrose , ne pas hésiter à lire ou à relire le 5 ème message en dessous de celui-ci 😉

    n.b : MERCI ..

  • Le Doc.
    17 septembre 2011 à 18:12

    @ Ton Nonoss .. etc .. :

    , ce n’est pas mon roman c’est un extrait d’un livre d’Henri Laborit ( Eloge de la fuite ) .. si tu n’as pas un ratio QI/QE suffisant regarde plutôt des bandes dessinées et évite surtout les bulles 😉

    , et maintenant à la niche pour ronger ton nonoss 🙂

    , serviteur ..

  • tribal
    17 septembre 2011 à 15:46

    il aurait pu sortir un deuxieme album ; histoire de surfer sur la vague .. mais non

  • tribal
    17 septembre 2011 à 15:44

    C’est trois titres cadeaux.. voila, et ca permet de faire un « nouveau » packaging ,

    Donc voila tout le monde est content.. Ca permet de « revendre  » a ceux qui n’aurit pas encore acheter . les fnas l’ecouterons gratos… mais on s’en fout !

    Le but est de remettre l’album au gout du jour, pour l’automne,l’hiver
    saison plus propice a la melancolie.

    Moi je ne vois que des gagnants dans cette histoire…la générosité de Hubert Gerard! ^^

  • Ton Nonoss raide def' vomissant sur tes pompes
    17 septembre 2011 à 15:26

    Eh ben dite donc…il y en a qui n’ont rien d’autre a foutre de leur journée …
    Ton roman mon cher Doc tu peux te torcher avec…Tu m’etonne qu’on te l’ai supprimé sur l’agenda européen;je decerne une medaille a celui qui l’a supprimé…Voila j’ai essayé de te lire et j’ai un mal de crane terrible maintenant…Je ne te salue point et saute du pont…

  • Le Doc.
    17 septembre 2011 à 08:09

    L’AMOUR selon Laborit ( message que j’avais déjà mis sur l’AGENDA EUROPEEN mais qui a été supprimé ? … ) :

     » Amour :

    Avec ce mot, on explique tout, on pardonne tout, on valide tout parce que l’on ne cherche jamais à savoir ce qu’il contient. C’est le mot de passe qui permet d’ouvrir les cœurs, les sexes, les sacristies et les communautés humaines. Il couvre d’un voile prétendument désintéressé, voire transcendant, la recherche de la dominance et le prétendu instinct de propriété. C’est un mot qui ment à longueur de journée et ce mensonge est accepté, la larme à l’œil, sans discussion, par tous les hommes. Il fournit une tunique honorable à l’assassin, à la mère de famille, au prêtre, aux militaires, aux bourreaux, aux inquisiteurs, aux hommes politiques.

    La fonction du système nerveux consiste essentiellement dans la possibilité qu’il donne à un organisme d’agir, de réaliser son autonomie motrice par rapport à l’environnement, de telle façon que la structure de cet organisme soit conservée.

    La motivation fondamentale des êtres vivants semble être le maintien de leur structure organique. Mais elle dépendra soit de pulsions, en réponse à des besoins fondamentaux, soit de besoins acquis par apprentissage.

    Avec le cortex, on accède à l’anticipation, à partir de l’expérience mémorisée des actes gratifiants ou nociceptifs, et à l’élaboration d’une stratégie capable de les satisfaire ou de les éviter respectivement. Il semble donc exister trois niveaux d’organisation de l’action.

    Le premier, le plus primitif, à la suite d’une stimulation interne et/ou externe, organise l’action de façon automatique, incapable d’adaptation.

    Le second organise l’action en prenant en compte l’expérience antérieure, grâce à la mémoire que l’on conserve de la qualité, agréable ou désagréable, utile ou nuisible, de la sensation qui en est résultée. L’entrée en jeu de l’expérience mémorisée camoufle le plus souvent la pulsion primitive et enrichit la motivation de tout l’acquis dû à l’apprentissage.

    Le troisième niveau est celui du désir. Il est lié à la construction imaginaire anticipatrice du résultat de l’action et de la stratégie à mettre en œuvre pour assurer l’action gratifiante ou celle qui évitera le stimulus nociceptif.

    Le premier niveau fait appel à un processus uniquement présent, le second ajoute à l’action présente l’expérience du passé, le troisième répond au présent, grâce à l’expérience passée par anticipation du résultat futur.

    Le système nerveux commande généralement une action. Si celle-ci répond à un stimulus nociceptif douloureux, elle se résoudra dans la fuite, l’évitement. Si la fuite est impossible elle provoquera l’agressivité défensive, la lutte.

    Si cette action est efficace, permettant la conservation ou la restauration du bien-être, de l’équilibre biologique, si en d’autres termes elle est gratifiante, la stratégie mise en œuvre sera mémorisée, de façon à être reproduite. Il y a apprentissage.

    Si elle est inefficace, ce que seul l’apprentissage pourra montrer, un processus d’inhibition motrice sera mis en jeu.

    A côté des agressions directes, physiques ou chimiques, l’agression psychosociale au contraire passe obligatoirement par la mémoire et l’apprentissage de ce qui peut être nociceptif pour l’individu. Si elle ne trouve pas de solution dans l’action motrice adaptée, elle débouche sur un comportement d’agressivité défensive ou, chez l’homme, sur le suicide. Mais si l’apprentissage de la punition met en jeu le système inhibiteur de l’action, il ne reste plus que la soumission avec ses conséquences psychosomatiques, la dépression ou la fuite dans l’imaginaire des drogues et des maladies mentales ou de la créativité.

    L’amour déculpabilise, car pour que tous les groupes sociaux survivent, c’est-à-dire maintiennent leurs structures hiérarchiques, les règles de la dominance, il faut que les motivations profondes de tous les actes humains soient ignorés.

    Le mot d’amour se trouve là pour motiver la soumission, pour transfigurer le principe du plaisir, l’assouvissement de la dominance.

    Aimer l’autre, cela devrait vouloir dire que l’on admet qu’il puisse penser, sentir, agir de façon non conforme à nos propres désirs, à notre propre gratification, accepter qu’il vive conformément au nôtre. Mais l’apprentissage culturel au cours des millénaires a tellement lié le sentiment amoureux à celui de possession, d’appropriation, de dépendance par rapport à l’image que nous nous faisons de l’autre, que celui qui se comporterait ainsi par rapport à l’autre serait en effet qualifié d’indifférent.

    Ce que l’on appelle « amour » naît du réenforcement de l’action gratifiante autorisée par un autre être situé dans notre espace opérationnel et le mal d’amour résulte du fait que cet être peut refuser d’être notre objet gratifiant ou devenir celui d’un autre, se soustrayant ainsi plus ou moins complètement notre action. Ce refus ou ce partage blesse l’image idéale que l’on se fait de soi, blesse notre narcissisme et initie soit la dépression, soit l’agressivité, soit le dénigrement de l’être aimé.

    On naît, on vit et l’on meurt seul au monde, enfermé dans sa structure biologique qui n’a qu’une seule raison d’être : celle de se conserver. Mais, chose étrange, la mémoire et l’apprentissage font pénétrer les autres dans cette structure, et, au niveau de l’organisation du moi, elle n’était plus qu’eux.

    La source profonde de l’angoisse existentielle, occultée par la vie quotidienne et les relations interindividuelles dans une société de production, est cette solitude de notre structure biologique enfermant en elle-même l’ensemble, anonyme le plus souvent, des expériences que nous n’avons pas retenues des autres. Angoisse de ne pas comprendre ce que nous sommes et ce qu’ils sont, prisonniers enchaînés au même monde de l’incohérence et de la mort.  »

    😉 à qui m’a remercié via son iphone pour avoir partagé ce texte ..

  • corinne
    16 septembre 2011 à 23:45

    J adore trop.Un grand homme depuis le debut.Trop pressee d aller a son concert.Surtout depuis 13 ans.

  • PIERRE
    16 septembre 2011 à 16:01

    SUPER ET A QUAND UN VRAI INTEGRALE 78 2011 AVEC PLEIN DE SURPRISE DONT THIEFAINE EN SOLITAIRE QUI A ETAIT ENREGISTRE

  • Frelon Vert
    16 septembre 2011 à 00:45

    Décevant sur ce coup-là! Sûr que je vais attendre pour le télécharger illégalement. J’ai acheté le cd 1ère version mais je pense que ce sera le dernier. Au plaisir tout de même de vous voir en concert à Bruxelles le 08/10, peut-être entendrons-nous en primeur ces 3 inédits… Qui sait?

  • ted
    15 septembre 2011 à 22:16

    Bonsoir à tous
    Bien sur, que du bonheur de la tentation d’acquérir ces trois nouveaux titres…
    Mais je vais attendre, car après avoir acheté la première édition, il ne vont pas m’avoir comme cela, j’attends la troisième édition avec 2 inédits, pas tombé de la dernière pluie le type…
    Dis, Hubert, t’avais un double album à nous offrir et tu nous l’a caché ?
    On t’aime quand même !
    NB : moi, j’attends toujours de savoir avec quel(s) guitariste(s) il va prochainement tourner…

  • LIL
    15 septembre 2011 à 15:39

    Je vais acheter cette nouvelle version et offrir l’autre à quelqu’un, comme je l’ai fait pour l’album avec Paul Personne ; Ainsi, ça fait plaisir à deux personnes.

  • Le Doc.
    15 septembre 2011 à 13:51

    Cela me rappelle une anecdote :

    … Le 20 octobre 2004 Hubert-Félix Thiéfaine se produisait au Cabaret Vauban à Brest, Tournée en Solitaire.

    … La personne qui assurait la première partie et débutante dans le milieu artistique concerné, d’ailleurs un ami de Patrice Marzin, a passé beaucoup de temps a ‘ casser du ‘ H.F.T ‘ pendant sa ‘ prestation ‘.

    … A la fin du concert cette même personne s’est assis à la table d’Hubert-Félix Thiéfaine et de ses invités, cela s’en y avoir été convié; Hubert qui était par ailleurs en interview pour FR3 locale. S’en est suivi une conversation ou plus exactement un monologue de ce ‘ béotien ‘ sur les orientations que devrait prendre Hubert-Félix Thiéfaine pour son parcours artistique !…

    , la suite n’en est pas moins intéressante mais au-delà :  » Pour Quoi Vous Dire*  » ..

    n.b : titre d’un excellent livre d’un collaborateur de feu Henri Laborit ..

  • alfana
    15 septembre 2011 à 13:19

    J’avoue ne pas trop comprendre la polémique engendrée par cette annonce
    d’une nouvelle édition.
    Déjà personne ne nous met le »couteau sous la gorge » pour racheter l’album.Personnellement je me sens assez libre pour jouir de mon droit de « consommateur » en me livrant ou pas aux affres de dépenses dispensables.De la meme façon j’en respecte la liberté d’artiste de Hubert qui a probablement jugé que ces 3 inédits n’avaient pas leur place dans l’album initial et que désormais il était temps de les faire connaitre…
    La démarche ne me choque pas car mon admiration pour l’artiste HFT est si débordante que l’achat de ses oeuvres inédites ou pas ira résolument de soi,comme une évidence et tant pis si c’est au détriment d’autres sacrifices…
    Hubert continue à nous rendre intelligent par tes oeuvres à haute qualité sans cesse renouvelée…

  • LunarCaustic
    15 septembre 2011 à 10:34

    Moi j’aime bien Sony Music, je trouve qu’ils me respectent en tant que consommateur…

    Ce qui me fait peur, voyez-vous, c’est le discours d’Hubert vis à vis de tout ça… Ses craintes du téléchargement, du piratage, etc…

    Mais qui sont ces gens autour de lui qui le font flipper à ce point ? Qui lui donne si peu confiance en lui ? Un artiste de son rang et de sa qualité n’a rien à craindre, il trouvera toujours un moyen de faire des disques, avec ou sans Sony, et peut-être bien meilleurs sans !

    Le marché a changé, c’est un fait, les résistances obsolètes que les maisons de disques s’acharnent a mettre en œuvre sont d’un pathétique…

    Amor Fati, Hubert, et fais-toi confiance plutôt que de succomber aux discours anxiogènes des « sycophantes et des théoriciens » qui ne sont bien entendu pas désintéressés…

    La bise, Mr Mojo 😉

  • alain
    15 septembre 2011 à 09:06

    vous avez tous raison de dire qu’il ne faut plus donner aux maisons de disques mais aller aux concerts en plus Hubert est genial sur scene et pour ce qui est du piratage il suffirait qu’il augmente de 1 euros l’abonnement adsl et que sur les milions d’internautes cela represente quand meme une sacree somme tout simplement reverser aux artistes via la SACEM j’en sais rien le surplus de 1 euros de chaque internautes voila mais bon ils preferent nous fliqués et nous plombés c’est plus rentables pour les charognards mais pas pour les artistes bien sur
    enfin de toute facon j’acheterait ton disque Hubert et j’irais te voir a BESANCON BYE

  • Chauveau
    15 septembre 2011 à 08:55

    Ces nouveaux textes peaufinés et mélodieux sont très attendus.

  • Lorelei2
    15 septembre 2011 à 03:20

    Moi je l’achèterai ; d’abord pour ces 3 titres que j’ai hâte d’entendre , et pour l’objet en lui-même étant collectionneuse …
    … pour les non collectionneurs reste le téléchargement des 3 titres seuls …

  • Concombre
    14 septembre 2011 à 23:45

    Comme les autres contributeurs: pratiques commerciales débiles. J’ai tous les albums d’Hubert ainsi que VHS et DVD de live mais là stop, je suis pas une vache a traire. Ca va pirater sec et sans vergogne parce que pour le coup, on se fout vraiment de notre gueule là. Séquelles: Album avec rien dedans qu’on ne connaisse deja sauf un titre et maintenant, un supplément au supplément de mensonge. De qui se moque t-on ?

  • fabs33
    14 septembre 2011 à 22:43

    Il ne vous reste plus qu’a télécharger les titres inédits sur un site légal or not.
    C’est sans aucun doute, ce que je ferrais.

    Thiefaine n’a rien à voir avec tout ça! C’est un poète, ce n’est pas un commercial. Ce sont les maisons de disques qui s’engraissent encore et toujours, et comme, leurs heures de gloire son loin derrière et que la fin se rapproche tout doucement… il faut finir l’engraissage avant qu’il ne soit trop tard. C’est immonde, dégueulasse et gerbant.
    Mais savez-vous que sur un album, l’artiste touche 10% du prix, le reste va aux labels et autres charognes.
    Ce qui fait vivre les artistes, ce sont les concerts. Raison pour laquelle, j’irais voir Thiefaine en concert.

    Quand l’industrie du disque sera morte, la musique renaitra.

  • schmitt
    14 septembre 2011 à 21:18

    Excellent nouvelle .merci

  • Thierry
    14 septembre 2011 à 20:57

    Superbe nouvelle.

  • cocoy
    14 septembre 2011 à 20:41

    De la nouveauté, encore… C’est super, merci Hubert.

  • Nadler Jean Philippe
    14 septembre 2011 à 19:52

    Mon Préféré . J’ai tous ses cd.Et j’achèterai les inédits malgré que j’aies déjà le dernier « Suppléments de mensonges. HFT , tu es le meilleur.

  • Sylv_01
    14 septembre 2011 à 19:30

    En plus, la sortie est programmée 5 jours avant Bercy !
    ça va pas m’empêcher d’y aller, mais j’espère que les oreilles d’Hubert ne vont pas trop siffler…
    Certains n’auront peut-être pas l’intelligence de comprendre qu’il n’y est pour rien…
    Pour ma part, ayant acheté l’album « light » dès sa sortie, pas question de commander celui-ci !
    Par contre sans doute je téléchargerai légalement les 3 inédits, si rien d’autre n’est proposé dans ce remake

  • Laurent
    14 septembre 2011 à 18:40

    J’avoue que ça ne me dérange pas des ressorties de ce genre. Et d’ailleurs je m’y attendais car c’est courant maintenant et c’est signe qu’un artiste a un succès. Et je suis bon client de ce genre de pratique pour les gens que j’aime.

    Ma deception est plutôt sur le contenu. Pour une réédition, j’aurais préféré un DVD 5-6 titres. Pourquoi pas le concert privé à la place, plutôt qu’un 2e cd de 3 chansons.

    Ou pourquoi pas un live en solitaire 2004-2005 en bonus ?

    Quitte à rajouter quelque chose, autant que ce soit une chose qui tient à coeur aux fans

  • mars
    14 septembre 2011 à 18:33

    oui mais étant donné que les revenus des artistes ont fortement baissés ….

  • Lilah
    14 septembre 2011 à 18:26

    Pourquoi ne pas sortir plutot l’album «fantome» du Grand Hubert-Gerard?

  • Pierre VIDALENC
    14 septembre 2011 à 18:16

    Bonjour ,
    J’ai moi même en effet tous les disques de HFT ! je le vois régulièrement en concert , et donc sans doute encore le 24 ou 25 Nov à Grenoble mais je pense que je vais définitivement arrêter de financer les maisons de disque ou distributeurs ( je sais pas qui se gave !) en stoppant tout net d’acheter des CD !! faut il encourager le piratage ?????? on peu tout de même se poser la question non ?????? svp , arrêter de prendre les gens pour des cons !!!

  • Fred4150
    14 septembre 2011 à 18:14

    D’accord avec les précédents messages : c’est minable ! Comportement de commerçant(s) qui poussent les vrais fans à se dire : mieux vaut attendre 6 mois ou 1 an car il y aura une version 2 – comme pour le disque de blues avec PPersonne ou pour Scandale mélancolique… et le disque d’or se fera attendre !

  • kikisrock
    14 septembre 2011 à 18:02

    totalement d accord avec bastien!!c est une veritable honte et j espère qu hubert n est pas complice de cette infamie!! en effet moi par exemple qui suis un modeste retraité moins de 1200euros par mois je ne peux sans cesse me ruiner pour mon addiction a thiéfaine alors vraiment trop c est trop!! il est a noter qu helas cette pratique est outrageusement répandue je pense a anais a cali et j en pense et des meilleurs!! en fait c est je pense helas stratégiquement elaboré dans les labos des financiers et nous si du moins nos moyens nous le permettent on plonge la tete la premiere dans cette piscine ou la pompe a fric crée des remoux infernaux!!!!! alors il me restera peut etre spotify ou deezer on verra!! bonjour a tous et vivement le 30 novembre!!!!!

  • jean-philippe
    14 septembre 2011 à 18:01

    Complètement d’accord avec toi Bastien. Comme toi, j’ai réservé en pré-commande sur un site l’album de HFT et je viens de découvrir qu’il allait ressortir avec 3 chansons supplémentaires. J’avoue que ça me déçoit fortement 🙁
    Ce qui m’attriste le plus c’est que ces trois nouvelles chansons ont toutes les trois des chances d’être plus que très bien comme l’album mais je ne craquerai pas. C’est bien triste.

  • jojo
    14 septembre 2011 à 17:58

    je suis moi aussi assez déçus de cette réédition. a quoi ça rime de vendre le cd complet 10 mois après une version light?
    Mais peut-être que la sortie d’un maxi regroupant ces inédits dissiperais le malentendu entre HFT et ses aficionados s’étant procuré la version « light » de l’album a sa sortie…

  • Bastien
    14 septembre 2011 à 17:30

    J’aime Hubert-Félix Thiéfaine, mais je n’en peux plus de ces pratiques commercialo-marketo-publicitaires à deux balles.
    Pourquoi ne pas sortir toutes les chansons sur un seul et même CD?
    Je n’avais pas acheté Séquelles car je ne tenais pas à me sentir pris pour un pigeon à acheter un CD trente euros avec une seule chanson que je ne connaissais pas – je n’ai donc écouté Annihilation qu’une seule fois sur Deezer – et je n’achèterai certainement pas une nouvelle édition de Suppléments de mensonge pour seulement trois nouvelles chansons alors que j’ai acheté l’album original le jour même de sa sortie.
    Je trouve cette pratique assez peu respectueuse vis-à-vis du public. La fidélité n’est pas récompensée, elle est exploitée.
    Très peu pour moi.
    Bastien